Un petit tour d'actu dans la Caraïbe

Anguilla.
Une des meilleures options voyage et plaisirs
Le groupe de presse de voyage étasunien « Travel and leasure » a établi un classement des 25 îles de la Caraïbe dans lesquelles voyager et bénéficier d’activités de loisirs est le plus agréable. Anguilla s’y classe en 5e position. Mieux, toujours selon « Travel and Leisure », Anguilla est 22e dans la liste des 25 meilleurs destinations iliennes du monde. Il va sans dire que l’office du tourisme d’Anguilla s’est empressé de se féliciter de la « nouvelle ». La directrice, Stacey Liburd, a ainsi expliqué : « 2020 a été une année inhabituelle car les voyages sur l’île ont été limités pendant la majeure partie de l’année en raison de la pandémie. Nous avons introduit le concept de bulle en novembre, qui a finalement permis à nos visiteurs de découvrir l’île dans de bonnes conditions. Nous sommes fiers d’avoir conservé une position parmi les meilleurs au monde et nous avons la ferme intention de reconquérir la première place dans les Caraïbes en 2022, que nous avons occupée pendant quatre années consécutives. »

Jamaïque.
18 meurtres en deux jours
Le samedi 11 et le dimanche 12 septembre ont été particulièrement meurtriers en Jamaïque, selon nos confrères de L’Observer. Pas moins de 18 meurtres ont été commis en l’espace de 48 heures. Sept le samedi et onze le dimanche. Les faits se sont produits à Sainte-Catherine, Savanna-la-Mar et Westmoreland. Parmi les victimes, un touriste étasunien a été abattu et un bébé âgé de deux ans a été blessé.

Cuba.
Pas de vol d’Air Caraïbes avant janvier 2022
La semaine dernière, le gouvernement cubain annonçait que l’île allait rouvrir progressivement ses frontières aux touristes vaccinés contre le Covid-19, dès le 15 novembre, tout en précisant que les deux tests PCR à l’arrivée ainsi que la période de quarantaine allait être supprimés. Dans le même temps, ou presque, la compagnie Air Caraïbes a indiqué qu’elle n’a pas pour projet de reprendre ses vols à destination de La Havane et de Santiago de Cuba avant janvier 2022, « au plus tôt ».

Sainte-Lucie.
Une coopération avec le Guyana
Le premier ministre de Sainte-Lucie, Phillip J. Pierre, a annoncé qu’il avait entamé des pourparlers avec le président du Guyana, le docteur Mohamed Irfaan Ali, afin d’établir une coopération entre les deux pays. « Il s’agit d’un engagement préliminaire axé sur la collaboration dans les domaines de l’agriculture, de la sécurité alimentaire, du tourisme, des soins de santé abordables et accessibles et de l’économie des jeunes », a déclaré le premier ministre. Celui-ci a également déclaré vouloir accélérer le processus de réaménagement de l’aéroport international de Hewanorra.

Trinidad-et-Tobago.
Sept projets d’exploitation de gaz naturel
Selon GlobalData, une société de données et d’analyses, pas moins de sept projets de production de gaz naturel vont voir le jour à Trinidad-et-Tobago d’ici à 2025. Les  projets clés devraient contribuer collectivement à environ 58 % de la production de gaz naturel du pays en 2025. Le rapport de la société « Americas Oil and Gas Upstream Development Outlook to 2025 » révèle que, selon ses prévisions basées sur les plans de développement identifiés, la production attendue devrait s’élever à 514 millions de mètres cubes par jour.

Trinidad-et-Tobago.
Vaccination obligatoire pour
les écoliers
Trinidad-et-Tobago rend la vaccination obligatoire pour les élèves de plus de 12 ans. Le premier ministre, le docteur Keith Rowley, a annoncé que seuls les élèves justifiant d’un schéma vaccinal complet des deux doses contre le Covid-19 seront acceptés en présentiel dans les écoles à partir du 1er octobre prochain. Les élèves n’ont pas été en classe depuis septembre 2020 et ont dû suivre des cours en ligne depuis lors. Le ministère de l’Education devrait indiquer prochainement comment organiser le suivi des cours pour les élèves non-vaccinés. Pour le moment, seuls 25% des élèves âgés de 12 à 18 ans sont vaccinés par le vaccin Pfizer, autorisé pour cette tranche d’âge, et donc mis à disposition spécialement pour ces jeunes par le gouvernement.

Antigua-et-Barbuda.
Une chance de citoyenneté
pour les résidents permanents
La Chambre basse du parlement d’Antigua-et-Barbuda a adopté un projet de loi sur l’immigration et les passeports qui modifie le texte actuellement en vigueur en prévoyant que le titulaire d’un permis de séjour permanent puisse devenir citoyen à part entière.
Bien que le projet de loi s’applique à toutes les nationalités, il tient particulièrement compte des citoyens caribéens qui vivent et travaillent à Antigua-et-Barbuda. Les modifications stipulent qu’une personne titulaire d’un permis de séjour permanent peut demander la citoyenneté si le ministre de l’immigration est convaincu qu’elle a résidé dans l’État pendant sept années ininterrompues. Il faut aussi qu’elle prouve avoir maintenu un foyer permanent pendant au moins 90 jours par an et qu’elle se soit engagée dans une activité économique substantielle. De plus, il faut qu’elle se soit conformée régulièrement au cours de ces sept années « à toutes les exigences et à toutes les autres obligations prescrites en vertu de la Loi ». Autre détail d’importance : il faut que le demandeur soit titulaire d’un compte bancaire dans le pays.

Haïti.
L’Unicef a besoin de 122 millions de dollars
Depuis le tremblement de terre de magnitude 7,2, le 14 août dernier, la population d’Haïti est à nouveau plongé dans le chaos. Engagée afin d’apporter une aide humanitaire, l’Unicef est actuellement à la recherche de 122 millions de dollars. Une somme que l’organisme estime nécessaire pour venir en aide à 1,6 million de personnes qui se trouvent en situation de détresse. « Haïti fait face à l’une de ses crises humanitaires les plus complexes de ces dernières années », a déclaré le représentant de l’UNICEF en Haïti, Bruno Maes. De nombreuses vies humaines dépendent de la quantité d’aide humanitaire que nous serons en mesure de fournir – et à quelle vitesse. »

 

Journal de Saint-Barth N°1438 du 16/09/2021

Les contrôles de l'obligation vaccinale commencent lundi
Un trafic aéroportuaire en hausse