Petit tour d'actu dans la Caraïbe

La Caraïbe en bref

Cuba.
Les bars et les restaurants rouvrent leurs portes
Les bars et restaurants de Cuba, fermés depuis janvier, ont progressivement rouvert depuis près d’une semaine dans une grande partie du pays, dont La Havane. Une décision qui découle de « la bonne progression de la campagne de vaccination contre le coronavirus », précise le gouvernement dans un communiqué. Cette réouverture concerne 533 établissements publics et privés et répond au « processus de vaccination mené avec succès » sur l’île, a expliqué à la télévision la ministre du Commerce, Betsy Diaz. L’objectif est de procéder à la « réouverture des services gastronomiques de façon progressive » dans 8 des 15 provinces cubaines, a précisé le gouverneur de La Havane, Reynaldo Garcia Zapata.

Grenade.
Le programme Nomade Digital lancé en octobre
Après Sainte-Lucie, Montserrat, la Dominique, les îles Caïmans, Curaçao, Anguilla, Antigua-et-Barbuda et la Barbade, Grenade s’apprête à développer le programme Nomade Digital dès ce mois d’octobre, selon le site Loop. Lancé en pleine crise du Covid-19, ce système numérique a pour but de relancer l’économie touristique en proposant un service efficace aux visiteurs. Un besoin exprimé dans de nombreuses îles de la Caraïbe qui ont accueilli depuis près de deux ans des personnes désireuses de travailler au soleil et loin de chez eux.
La Barbade a été la première à proposer ce concept dans la région avec son « Welcome Stamp ». S’adressant aux médias touristiques la semaine dernière lors d’une conférence de presse organisée par l’Organisation du tourisme des Caraïbes, Cherisse Hamid, la nouvelle directrice des ventes et du marketing de la Grenade Tourism Authority, a déclaré que le programme s’étendrait sur une période de 12 mois mais qu’il pourrait être reconduit.

Anguilla, Antigua-et-Barbuda.
Une aide de 32,5 M. de dollars
Nos confrères du Market Screener rapportent que la banque caribéenne de développement (CDB) vient d’approuver un prêt d’un montant de 25 millions de dollars étasuniens à Antigua-et-Barbuda et un autre de 7,5 millions à Anguilla. Dans les deux cas, il s’agit de soutenir une relance de l’économie et de contrer les effets néfastes de la crise sanitaire liée au Covid-19. « Les deux prêts renforceront les politiques socialement responsables, en particulier au profit des personnes vulnérables à Anguilla et Antigua-et-Barbuda, tout en soutenant le processus de réforme dans les deux pays pour parvenir à une plus grande résilience », a déclaré le président de la CDB, le docteur Gene Leon.
Les deux pays sont fortement touchés par la pandémie qui a provoqué une récession à Anguilla où le produit intérieur brut (PIB) s’est rétracté de 27,4% en 2020. Dans le même temps à Antigua-et-Barbuda, le PIB a régressé de 16%. Le revenu réel par habitant a considérablement diminué l’an dernier à Anguilla (-27%) et à Antigua-et-Barbuda (-18,5%). De plus, Anguilla est encore sous le choc de l’ouragan Irma, qui a causé des dégâts équivalents à 97% du produit intérieur brut du pays.

Montserrat.
Pas de touriste mais de riches télétravailleurs
Le site du magazine Géo se fait l’écho des mesures sanitaires strictes mises en place par le territoire britannique de Montserrat depuis le début de la crise du Covid. La journaliste explique notamment que « les frontières de Montserrat sont restées longtemps totalement fermées aux voyageurs étrangers avant de rouvrir progressivement en avril 2021, mais seulement sous certaines conditions ». Celles-ci impliquent une quarantaine obligatoire, un test à l’entrée, l’obligation de rester au minimum deux mois sur l’île mais, aussi, le fait de disposer de revenus on ne peut plus confortables de 70.000 dollars mensuels (minimum). Toujours selon notre consœur, « seules sept familles d’étrangers ont pu profiter de la douceur de l’île depuis le lancement de ce programme ». Toutefois, dès ce vendredi 1er octobre, Montserrat va permettre à tous les touristes de revenir sur l’île. Avec une condition : qu’ils soient vaccinés.

Saint-Kitts-et-Nevis.
Une passerelle diplomatique
avec l’Egypte
Les ministres des Affaires étrangères de Saint-Kitts, Mark Brantley, et de l’Egypte, Sameh Shourky, ont signé la semaine dernière une déclaration conjointe qui entérine de nouvelles relations diplomatiques entre les deux pays. La teneur de ses relations futures n’a pas encore été dévoilée. Néanmoins, le site d’Egypt Today rapporte que Sameh Shoukry et Mark Brantley ont tenu une réunion pour discuter des moyens d’activer des relations bilatérales et de coordonner les efforts et les positions dans les forums internationaux.

Jamaïque.
Le retour célébré de James Bond sur ses terres d’origine
Les amoureux du célèbre agent britannique 007 doivent sans aucun doute en saliver. Cette semaine sort dans les salles de cinéma le énième « James Bond » intitulé « No time to die ». Avec cette particularité qu’il se déroule en partie sur la terre d’origine de l’espion, la Jamaïque. En effet, son créateur Ian Fleming, qui fut un agent de sa Majesté, a créé et écrit tous ses romans Bond dans sa villa Goldeneye à Oracabessa, une propriété qui est maintenant un complexe de luxe appartenant à la légende de la musique Chris Blackwell. « Nous sommes un lieu pour les débuts mais également un lieu pour les grandes fins », a déclaré le ministre jamaïcain du Tourisme, Edmund Bartlett. Pour célébrer le retour de Bond, l’Office du tourisme de la Jamaïque a publié des images des coulisses du processus de tournage en Jamaïque. « C’est vraiment quelque chose dont nous avons rêvé et nous sommes heureux que ce soit une réalité », assure la ministre jamaïcaine de la Culture, Olivia Grange, dans les colonnes du Caribbean Journal.

Haïti.
Le pays s’enfonce - encore - dans la crise
Après l’assassinat du président Jovenel Moïse le 7 juillet et le tremblement de terre du 14 août qui a entraîné la mort de plus de 2.300 personnes, Haïti continue de s’enfoncer dans une crise sociale et politique. En effet, les élections présidentielle, législatives et le référendum constitutionnel prévus dans le pays entre novembre et janvier prochains ont été reportés sine die. Cette décision fait suite au renvoi des membres de l’administration électorale par le gouvernement. Le Premier ministre, Ariel Henry, qui avait annoncé le renvoi des membres de la CEP, prépare la nomination d’un nouveau conseil.

République dominicaine.
Israël candidat à la construction du mur entre Haïti et la Rep Dom
L’ambassadeur d’Israël en République dominicaine, Daniel Biran, a déclaré que son pays avait exprimé son intérêt à participer à l’appel d’offres pour la construction d’un mur à la frontière dominico-haïtienne. L’ambassadeur a déclaré au quotidien Listin Diario que des entreprises israéliennes « très fortes avec une expérience mondiale » et un système de financement ont acquis les compétences pour bâtir un « mur technologique ». Et Daniel Biran de préciser : « Nous voulons faire partie du projet, il faut comprendre que la majorité des investissements resteront dans le pays et les entreprises qui travailleront sur le projet seront dominicaines, même si la technologie est israélienne. »

Cuba.
Premières exportations du vaccin Abdala
Cuba a commencé à exporter son vaccin contre le Covid-19, baptisé Abdala. Des doses ont ainsi été exportées vers le Vietnam et le Venezuela. Le Centre cubain d’immunologie génétique et de biotechnologie a également annoncé que les premières expéditions des injections d’Abdala avaient été envoyées au Venezuela au cours du week-end. Le président vietnamien Nguyen Xuan Phuc s’est rendu à Cuba la semaine dernière et a visité le laboratoire qui produit le vaccin, annonçant un accord pour acheter au moins 5 millions de doses. Delcy Rodríguez, vice-président du Venezuela, a annoncé en juin que le pays avait accepté d’acheter pour 12 millions de dollars américains de vaccin cubain, bien que les responsables aient refusé de dire combien de doses étaient impliquées. Un autre vaccin Covid-19 développé par Cuba est en cours de production en Iran. Cuba a demandé à l’Organisation mondiale de la santé une validation dans l’espoir d’étendre les exportations de ses vaccins. D’après L’Observer, les scientifiques cubains ont déclaré que les vaccins étaient « efficaces à plus de 90 % » contre la maladie, moins contre une simple infection.

 

Journal de Saint-Barth N°1440 du 30/09/2021

Le guide des activités culturelles et sportives
Rentrée des étudiants expatriés