La Caraïbe en bref

Guadeloupe.
Du cannabis échoué
sur la plage
Les gendarmes de Petit-Bourg ont fait une prise pour le moins inattendue, lundi dernier en fin de journée. En effet, après avoir été alertée, une patrouille se déplace sur la plage de Viard et découvre, à sa grande stupéfaction (du moins on l’imagine) une vingtaine de ballots échoués sur le sable. A l’intérieur de ces paquets savamment ficelés, de la résine de cannabis. Conditionnée, la cargaison pèse près de 23 kilos. Non sans humour, la gendarmerie invite « les légitimes propriétaires à se présenter dans n’importe quelle brigade » afin de réclamer son bien.

Anguilla.
Un vol (privé) direct depuis la Floride
La compagnie aérienne Aurora Airlines a effectué son premier vol sans escale entre la Floride et l’aéroport international d’Anguilla Clayton J.Loyd, le mercredi 6 octobre. Selon le Daily Herald, c’est le propriétaire du complexe hôtelier Aurora Anguilla Resort and Golf Club, Richard Schulze, qui est à l’origine du projet. De fait, l’Aurora Airlines Embraer 170 qui a effectué le vol inaugural fait partie d’une flotte privée qui compte quatre appareils. «C’est une occasion capitale dans la vie d'Anguilla de voir la naissance de cette nouvelle compagnie aérienne et les avantages qu'elle apportera à cette île », a déclaré le premier ministre par intérim, Kenneth Hodge. La secrétaire parlementaire Quincia Gumbs-Marie a déclaré : « Confrontés au problème du transport aérien et de l'accès limités à Anguilla, M. Shulze et son équipe ont travaillé sur des solutions au lieu de se tourner vers une autre destination. Cela démontre qu'Aurora Anguilla est là pour le long terme. » Quant au propriétaire, forcément ravi, il a lancé : « Nous avons l'intention de faire partie intégrante de cette communauté. Nous nous soucions vraiment de toute la valeur des partenariats. Je crois que les entreprises, le gouvernement et la population de ce grand pays peuvent évidemment faire de grandes choses. »

Antigua-et-Barbuda.
Une université médicale dans la péninsule de Crabb
Une cérémonie d'inauguration de la Western Imperial Medical University a eu lieu hier dans la péninsule de Crabb, la semaine dernière, en présence du premier ministre Gaston Browne et d'autres responsables gouvernementaux d’Antigua-et-Barbuda. « Nous avions depuis longtemps défini une vision pour faire d'Antigua-et-Barbuda le centre financier et éducatif des Caraïbes, a déclaré à The Observer le premier ministre. Nous savions donc que nous devions attirer plus d'entreprises du secteur financier ainsi que plus d'universités. Nous devions attirer trois facultés et nous savons qu'une faculté de médecine établie compte environ 1.500 étudiants et que ceux-ci contribuent au développement socio-économique de notre pays. » Gaston Browne insiste sur le fait que la crise du Covid-19 a prouvé que l’économie du pays ne devait plus reposer uniquement sur le tourisme. « Nous devons nous diversifier », a-t-il déclaré.

République dominicaine.
Installation d’une usine de traitement des sargasses
Le quotidien Dominican Today rapporte l’installation de la première usine de traitement des sargasses sur les côtes de la République dominicaine. Une innovation portée par la société AlgeaNova qui a installé la première usine polyvalente pour la transformation, l'utilisation et la valorisation des sargasses dans le pays.
« La mer a un potentiel inexploré et ouvre un horizon pour l'émergence d'une nouvelle filière industrielle autour de l'utilisation et de la valorisation des sargasses qui atteint les côtes de notre pays dans le strict respect des traités environnementaux », a déclaré au quotidien Manolo Despradel, directeur général d'AlgeaNova. Après la mise en place d'une barrière flottante, derrière laquelle s’accumule une grande quantité de sargasses, des barges de récolte sont utilisées les ramener à terre. Pour son prototype de barge, AlgeaNova a reçu le Prix de la Technologie Appliquée de l'Office National de la Propriété Intellectuelle (ONAPI). L’usine polyvalente peut convertir les sargasses en compost organique de haute qualité qui reconditionne les sols agricoles et stimule la croissance des cultures, remplaçant les produits pétrochimiques et réduisant le CO2 rejeté dans l'atmosphère, assure l’entreprise. En outre, des plats jetables et compostables sont fabriqués, qui remplacent le plastique et la mousse, et le biogaz à utiliser dans la production d'énergie électrique et remplace les hydrocarbures.

Iles Caïmans.
Vers une réouverture en fin d’année
Préparez les mallettes! Selon un article du Caribbean National Weekly, le gouvernement des îles Caïmans espère que les frontières du territoire seront déverrouillées avant la fin de l'année. Le ministre du Tourisme, Kenneth Bryan, déclare que la compagnie American Airlines pourrait reprendre ses vols vers Grand Cayman d'ici Noël. Dans une interview accordée à Cayman Compass, le ministre explique qu'à la suite d'une réunion virtuelle avec des responsables d'American Airlines, ces derniers étaient prêts à reprendre du service. Toutefois, ils ont besoin d'un préavis d'au moins 60 jours pour initier la reprise des vols.

Bonaire / Saba / Saint-Eustache.
Un plan pour développer l’agriculture
Un article du site Saba News est consacré à la politique de développement de l’agriculture à Bonaire, Saint-Eustache et Saba. « Un facteur clé pour réussir à rendre les îles plus autonomes dans la production de produits », a déclaré le docteur Bert Lotz de la Wageningen University & Research (WUR). Celui-ci a réalisé une étude documentaire et s'est entretenu avec des experts sur les possibilités de développement du secteur agricole dans les Pays-Bas caribéens. Par ailleurs, la durabilité de la production alimentaire locale et de la pêche a été intégrée dans le plan politique pour la nature et l'environnement des Pays-Bas des Caraïbes 2020-2030 du ministère de l'Agriculture, de la Nature et de la Qualité des aliments LNV à La Haye. L'un des problèmes majeurs relevés par l’étude du docteur Lotz est l'érosion, souvent causée par le surpâturage d'animaux errants, principalement des chèvres. Un problème bien connu à Saint-Barth. Pour chacune des trois îles des Pays-Bas caribéens, le WUR a présenté quatre plans : un plan intégral d'eau douce, un plan de développement agricole, un plan de pêche et un plan d'éducation agricole. Une partie du plan pour l'eau douce consiste à cultiver une gestion et une exploitation durables de l'eau douce, des systèmes de captage d'eau et de production économes en eau.

Jamaïque.
Un « actif » de 17 milliards de dollars pour les églises
Un article du Jamaïca Observer est consacré aux revenus déclarés des églises jamaïcaines. Leur « actif combiné » s’élèverait à 17 milliards de dollars au mois de juillet 2021. Ces données ont été obtenues par le Département des sociétés coopératives et amicales. Elles se basent sur les déclarations de fonds de 431 églises. Ce qui représente une moyenne de 39,3 millions de dollars par église. Selon l’article, la manière dont ces revenus ont été générés reste relativement obscure. Difficile d’imaginer qu’ils le soient par les simples offrandes de fin de messe. De nombreuses églises de Jamaïque sont riches en biens immobiliers, exploitent des entreprises liées à la fourniture de services divers et variés, sans oublier la conduite d’opérations agricoles. Petit indice pour éventuellement expliquer ce flux de richesses : les églises de Jamaïque sont protégées par l'article 10 de la loi sur l'impôt foncier. Elles ne sont donc prélevées ni sur les bâtiments tels que les chapelles, les presbytères, les maisons de gardien, les salles de classe ou les salles paroissiales, ni sur les terres attenantes. Une bénédiction.

 

Journal de Saint-Barth N°1442 du 14/10/2021

Le passe sanitaire bientôt allégé
Grande opération de nettoyage dimanche
La Réserve s'expose