Doublé de charme pour la Guadeloupe

Quelques heures avant que Clémence Botino, Miss Guadeloupe, soit couronnée Miss France 2020, sa compatriote Ophély Mézino a été élue première dauphine de Miss Monde, derrière une autre Caribéenne, la Jamaïcaine Toni-Ann Singh.

Enorme fierté pour la Guadeloupe ! D’autant plus que le jury de Miss France avait préféré la bonde Miss Provence à Clémence Botino, qui a donc été élue grâce aux votes du public. L’étudiante en histoire de l’art s’est confiée à France Antilles Guadeloupe : « Cette force que j'avais en moi, je la dois aussi à ma famille, à la Guadeloupe et aux Guadeloupéens dont j'avais déjà conquis le cœur avant d'être Miss France. Toute la Guadeloupe, toute mon île était derrière moi, c'était incroyable ! Il y a même eu des portraits de moi affichés sur les bus ! Leur mobilisation a été déterminante, la population avait vraiment envie que je remporte cette couronne. Le sacre d'Ophély Mézino m'a également donné un gros coup de boost. Je me suis dit, allez, on fait le doublé ! »

Depuis son élection, elle enchaîne les interviews, et devrait retourner sur son île au mois de janvier pour quelques jours de repos et de célébration, en compagnie d’Ophély Mézino. Âgée de 22 ans, Miss France 2020 a choisi de consacrer son temps à la promotion du lien entre les générations, et à l’attention et la mise en valeur des personnes âgées.